La Gestalt-thérapie, une psychothérapie existentielle humaniste

Née en 1951 de la phénoménologie, de la psychanalyse, de la Gestalt-théorie, de l’existentialisme et de traditions orientales, la Gestalt-thérapie s’est différenciée en plusieurs courants. C’est une psychothérapie relationnelle, discipline autonome aux côtés des trois autres professions du champ psy : la psychanalyse, la psychiatrie et la psychologie. Irréductible à l’une d’entre elles la psychothérapie se réfère également à d’autres sciences humaines : l’anthropologie, la sociologie, la philosophie, l’épistémologie, etc.

La Gestalt-thérapie est conduite généralement à deux mais aussi en groupe et vise le changement par l’interaction patient-psychothérapeute. Les difficultés éprouvées par le patient trouvent leur origine dans des habitudes, des inhibitions, des illusions oeuvrant à son insu dans sa vie présente et qui altèrent sa représentation du monde et sa capacité à éprouver, à penser et à agir.

Le gestalt-thérapeute contribue au développement de la conscience que le patient a de son vécu présent, dans une perspective globale de l’humain, incluant les perceptions, les pensées, les émotions, les souvenirs, les sensations corporelles, les anticipations, les actes, les fantasmes, etc. Le vécu présent est pensé comme le croisement de l’histoire de vie, de l’inscription sociale contemporaine et de l’environnement immédiat.

Ce travail d’analyse du cours de la présence, à soi, aux autres et au monde est donc, en même temps, une méthode de connaissance de sa façon d’être au monde et un moyen de changement par l’intégration des prises de conscience.

La psychothérapie régulière au long cours favorise les investissements affectifs et le tissage relationnel entre patient et gestalt-thérapeute. Ils sont tous deux affectés l’un par l’autre et engagés ensemble dans l’interaction et la relation.
(source du contenu du site du Grefor Gestalt-thérapie recherche formation)

C’est une méthode de travail qui met l’accent sur la conscience de ce qui se passe dans l’instant présent au niveau corporel, affectif et mental. A la place du « savoir pourquoi », elle valorise le « savoir comment ».

Elle cherche moins à expliquer l’origine des difficultés de la personne qu’à expérimenter le changement.

La gestalt-thérapie s’adresse à toute personne qui :

  • Se sent enfermée dans une situation source de souffrance ou de perte de sens
  • Est dans l’hésitation, la difficulté à faire des choix
  • A un sentiment d’inexistence
  • Ressent un état de stress, de malaise, des angoisses …
  • A une difficulté ponctuelle à résoudre (rupture, deuil, …)
  • Souhaite être accompagnée dans une période de changement personnel ou professionnel (chômage, passage à la retraite, maladie etc.)
  • A des difficultés relationnelles, (personnelles, professionnelles, familiales)

Le travail se fait à deux, essentiellement par la parole, mais divers médiateurs créatifs et expérimentations peuvent être proposés (ex : dessin, écriture, mouvement corporel) en fonction de ce qui se passe pendant la séance.